top of page
Médiathèque Cépie.jpg

"Le pouvoir des langues"

(…) Le pouvoir des langues ne s'exerce pas que symboliquement. La domination de quelques-unes prend une forme éminemment politique quand elles s'imposent contre les langues maternelles, bousculant les identités intimes.
(…)

Les batailles pour défendre la “langue de sa mère” peuvent prendre des formes pacifiques comme en Catalogne ou au Québec, mais elles ont aussi conduit sur le chemin de la guerre, du Sri Lanka à la Géorgie, du Bangladesh à l'Ukraine.
(…)
(…) Quand le mauvais rêve d'une langue unique réapparaît, porté par l'industrie du divertissement et les zélateurs de l'anglais, il convient de rappeler que chaque jour s'invente ou s'enrichit une langue, à l'échelle d'un pays comme le Luxembourg, d'un espace commun (dialecte, patois) ou d'u groupe (jargon, argot, sabir, etc.). L'imagination humaine renverse oculus contourne les grammaires lorsqu'elles sont trop normatives, comme les carcans politiques quand  ils deviennent trop étroits (…)

Avec Philippe Descamps
journaliste au Monde diplomatique

Cépie.jpg
Médiathèque de Cépie
2 juin
20 h 30

Texte adapté de la page 2 du Monde diplomatique de décembre

bottom of page