"Misericordia"
logo-narbonne-2018.png
Misericordia.jpg

 

Emma Dante déploie un théâtre sans artifices, intense et radical, qui oscille entre douceur et brutalité, humour et gravité, pour dénoncer les archaïsmes d’une société où pèse encore le poids du patriarcat, de l’Église et de la mafia.
Une fresque intime, familiale et sociale, qui rend hommage aux femmes et aux mères. Puissant.

Il est peu de metteurs en scène qui parviennent à montrer la difficulté de la condition humaine de façon aussi belle, juste et entière. Emma Dante est de ceux-là. Dans le Sud de l’Italie, trois femmes tricotent le jour et se prostituent la nuit. Elles ont pris sous leur aile l’enfant d’une autre, né avec une déficience mentale, qu’elles enveloppent d’un amour sans borne. Leur vie est faite d’éclats de voix, de rage et de rires. Leurs corps parlent autant que leurs mots.

De cette ardeur à survivre jaillit la beauté, une danse de la fureur à la puissance émotionnelle rare.

Le spectacle

T+C.jpeg
Vendredi 2 décembre
Conférence à 18 h
Spectacle à 20 h
Ierardi_edited.png

Le conférencier

Giovanni IERARDI : Président de la section Alto Crotonese de l’Institut calabrais Raffaele Lombardi Satriani pour la recherche folklorique et sociale, ancien maire de Petilia Policastro (Calabre). Auteur de l'article “Mafia, les raisons d'un enracinement”  Le Monde diplomatique avril 2021

La conférence

Mafia, les raisons d’un enracinement

Femmes et mafias dans l'Italie du sud.

Moins connue que Cosa Nostra en Sicile ou la Camorra napolitaine, la ’Ndrangheta, la Mafia calabraise, est pourtant l’une des plus redoutables. Exerçant son emprise sur l’économie et la politique, et contrôlant ainsi de vastes territoires, elle se trouve aujourd’hui au cœur d’un procès historique.

Mais la répression ne peut suffire si l’on ne s’attaque pas également aux racines de cette criminalité organisée.